News & Events‎ > ‎News‎ > ‎Events 2017‎ > ‎

01. Lunch & Learn seminar - 29 march 2017

La chaire Philanthropie de l’ESSEC
vous invite à la 29e édition de ses séminaires « Lunch & Learn »
qui aura lieu le :
 
Mercredi 29 mars 2017
 De 12 h 15 à 14 heures

Organisé exceptionnellement à la Fondation de France
40 avenue Hoche 75008 PARIS
 
Standardiser la mesure d’impact social : peut-on parler le même langage ?
 
Mesurer la valeur sociale créée par des associations, des fondations ou des entreprises sociales est devenu une priorité pour tous les acteurs de l’intérêt général, qu’ils soient bailleurs de fonds ou opérateurs de terrain. S’il existe encore des résistances à quantifier, voire à « monétariser » cette valeur sociale créée, un consensus s’est installé concernant l’importance d’évaluer la performance des projets d’intérêt général, au-delà de simples critères budgétaires ou financiers. La première difficulté qui se pose aux acteurs concerne la méthode : Que cherche-t-on à évaluer exactement ? De quels moyens dispose-t-on pour le faire ? Quelles approches privilégier et quels indicateurs utiliser ? Devant la grande diversité des domaines de l’intérêt général, des bénéficiaires concernés, des types d’activités proposées et des outils financiers mobilisés, mesurer la valeur sociale d’un projet semble nécessiter une approche entièrement sur-mesure. Une deuxième difficulté concerne donc la comparabilité des projets entre eux : l’association A créée-t-elle un impact social supérieur à l’association B ? Comment l’entreprise sociale C répond-elle au même problème social mais dans un pays voisin ? Tout en respectant la singularité de chaque projet, investisseurs et philanthropes cherchent désormais à harmoniser leurs critères de décision et leurs outils de mesure. Des initiatives comme le catalogue IRIS aux Etats-Unis et l’outil MESIS en France ont pour ambition de proposer des normes sectorielles, transparentes et partagées. Est-ce possible d’y parvenir ? Est-ce seulement souhaitable ? Quels sont les enjeux de la création d’un « langage de l’impact » acceptable par tous ? 

Pour traiter cette question, nous aurons le plaisir de recevoir :

Kévin André, Professeur à l’ESSEC Business School, spécialiste des méthodes d’évaluation de l’impact social.
Emeline Stievenart, Directrice associée de KiMSO, cabinet de conseil et d'évaluation spécialisé en impact social.
 
La discussion sera animée par Anne-Claire Pache et Arthur Gautier de la chaire Philanthropie de l’ESSEC.
 
Participation : 10 € (panier déjeuner compris) par personne.
Payable en espèces sur place ou par chèque.
 
Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire directement en utilisant ce formulaire : Inscription
 
 
La chaire Philanthropie de l’ESSEC est membre du CEMAS (Centre d’Excellence Management et Société) 

Comments